Manif retraités du 30 septembre à Périgueux
Article mis en ligne le 19 septembre 2014
dernière modification le 5 octobre 2016

par FSU 24
logo imprimer

MANIF DU 30 SEPTEMBRE 2014

Suite à la réunion intersyndicale nationale du 11 septembre.
Toutes les organisations ayant appelé au 3 juin -UCR CGT, FO, CFTC, CGC, SFR-FSU, UNIRS, FGR-FP, UNRPA et LSR)
Ces organisations se sont réunies le 11 septembre pour constater un large accord sur l’analyse de la situation. La politique contre les retraités se poursuit (gel des pensions, mesures fiscales régressives …) et attaque durement le pouvoir d’achat.
S’il est positif que la loi sur le vieillissement soit enfin discutée au Parlement, elle reste loin des attentes par manque de financements, d’ambition (absence de la prise en compte des services publics, du financement solidaire dans la cadre de la sécurité sociale, abandon de la réforme EHPAD...). Par ailleurs, la politique d’austérité, de restriction des dépenses publiques va aggraver la situation de tous.
Plusieurs décisions ont été retenues :

  • un appel commun à donner une suite aux mobilisations du 3 juin dans les départements ou régions. Le 30 septembre a été confirmée.

L’intersyndicale départementale a décidé du déroulement de cette journée :

10h30 rassemblement à la Bourse du travail à Périgueux Manifestation vers la préfecture Prise de parole et audience Pique-nique

{{}}

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de la FSU concernant les annonces de Manuel VALLS :

Communiqué FSU
Les Lilas le 17 septembre 2014

Non Monsieur le Premier ministre, les pensions ne sont pas des variables d’ajustement !

Après les mobilisations des retraités le 3 juin dernier, le gouvernement avait annoncé un
« geste » pour les pensions inférieures à 1200€, les autres étant gelées jusqu’au 1er
octobre 2015. Le premier ministre – après bien des incertitudes et annonces
contradictoires - vient de faire connaître ses décisions :

  • Revalorisation du minimum vieillesse qui passera de 792 € à 800€ (+1%)
    - prime exceptionnelle pour les 6 millions et demi de retraités percevant moins de
    1 200€ mensuels. Ces décisions ne sont pas à la hauteur des attentes et de la dégradation
    du niveau de vie des retraités.
    La prime exceptionnelle de 40 € (3,3€ mensuels sur un an !) ne sera versée qu’une fois.
    C’est bien l’ensemble des pensions qui sera bloqué jusqu’au 1er octobre 2015. Ce n’est
    pas supportable alors que les dépenses contraintes continuent de progresser, que la
    fiscalité nationale et locale s’alourdit pour une grande majorité de retraités.
    La réduction des dépenses publiques a des répercussions souvent dramatiques en
    matière de santé, de transport, de culture…Les politiques d’austérité provoquent des
    situations sociales intolérables.
    La FSU rappelle que les pensions ne sont pas des variables d’ajustement et ne relèvent
    pas non plus de la charité.
    Les retraités sont des salariés et leur pension est un salaire continué, fondé sur la
    qualification du salarié et sur ses années de cotisations.
    La FSU demande que les pensions soient à nouveau indexées sur les salaires pour
    rétablir la cohérence entre salariés actifs et salariés retraités. Dans l’immédiat, elle
    demande l’augmentation du pouvoir d’achat de tous, actifs et retraités.
    Avec huit organisations de retraités, la FSU les appelle à se mobiliser le 30 septembre
    prochain afin d’exiger du gouvernement d’autres mesures pour répondre aux baisses de
    pouvoir d’achat de l’ensemble des retraités et rappeler ses revendications sur la loi
    vieillissement et la défense des services publics de proximité.
Téléchargements Fichier à télécharger :
  • manif2.jpg
  • 4.3 ko / JPEG

Actus

Les stages pour l’année scolaire 2016/1017

Liste des stages proposés par le centre de formation de la FSU pour l’année (...)

Collège assouplissement, oui mais...

Le SNES-FSU demandait depuis des mois l’ouverture de discussions conduisant (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11