Les adeptes anti-genre peuvent se rhabiller ! L’habit ne fait pas le moine
Article mis en ligne le 22 mai 2014
dernière modification le 5 juin 2014

par FSU 24
logo imprimer

En provoquant une polémique de plus, les anti-genre s’illustrent de minable façon en tentant de subvertir la journée « Ce que soulève la jupe » préconisée par les jeunes du CAVL de Nantes. Une telle initiative des jeunes devrait être saluée comme une initiative positive de lutte contre les discriminations et le sexisme et pour l’égalité entre les sexes.

On voit que pour certain-es, la parole des jeunes ne compte guère et que la polémique fabriquée autour du port d’une jupe par des garçons est un argument médiocre permettant d’apparaître comme les défenseurs d’un ordre moral particulièrement désuet.

En vérité, ceux qui critiquent le concept de genre sont ceux qui savent que ça existe mais qui ne veulent pas que ça change ! Et quand bien même un garçon viendrait à l’école en jupe, faudrait-il le considérer comme un paria ? Les indiens, les écossais, certains peuples arabe ou africains, sont-ils moins hommes que les « costumes cravates » ?

nous faisons confiance aux lycéens pour ne pas se laisser intimider par des tels agissements et l’éducation nationale à affirmer plus fort son soutien à toute initiative portant le thème de l’égalité, comme porteuse de progrès pour l’ensemble de la communauté éducative.

Les Lilas, le 16 mai 2014

Actus

Les stages pour l’année scolaire 2016/1017

Liste des stages proposés par le centre de formation de la FSU pour l’année (...)

Collège assouplissement, oui mais...

Le SNES-FSU demandait depuis des mois l’ouverture de discussions conduisant (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11